La restauration rapide, TOP 10 des ambitions pour 2018 !

La restauration rapide se porte très bien depuis plusieurs années, mieux, elle est une précieuse locomotive pour l’univers de la restauration commerciale. Des concepts novateurs comme les établissements de fast casual sont particulièrement attractifs et tirent la vente au comptoir vers le haut. Mais pour maintenir son activité sur un marché aussi dynamique, il est indispensable de prendre connaissance des objectifs à atteindre. En voici le TOP 10 pour 2018 :

infographie

  1. Ne jamais rompre la chaîne de la qualité

On ne vous le répètera jamais assez, la qualité, toujours la qualité ! La vente au comptoir a souvent été assimilée à la « malbouffe » avec l’arrivée massive des fast-food. Désormais, le vent tourne et il est indispensable de prouver au consommateur que des efforts sont consentis pour élaborer des recettes à base de produits frais, locaux, du terroir.

  1. Être aux commandes

Le consommateur est aujourd’hui volatile, infidèle et vit dans l’immédiateté. Puisque le mobile s’ajoute à cette équation complexe, le professionnel doit développer son business en « multicanal ». Le service de livraisons à domicile ainsi qu’un site proposant les commandes en ligne devront être des options à mettre en place, notamment pour séduire les millenials.

  1. Se donner la chance de séduire tous les consommateurs

Imaginer toutes les possibilités en créant une stratégie pour attirer les consommateurs les plus volatiles.

  1. Avoir une version healthy

Les consommateurs sont particulièrement attentifs à leur régime alimentaire, il est donc indispensable d’apporter une touche « santé » et « bien-être » dans les recettes. Les burgers et autres kebabs peuvent tout à fait détenir des qualités nutritionnelles intéressantes.

  1. Briser les barrières du food service

Les frontières entre la restauration rapide et traditionnelle sont de plus en plus floues. Les établissements offrant un service à table se doivent désormais de proposer des prestations sur place ou à emporter, en commande ou au comptoir.

  1. Construire une animation loyale

Comme nous vous le précisions précédemment, le client est infidèle, pire, il recherche sans cesse de nouveaux établissements offrant le meilleur rapport qualité/prix. Alors pour le garder, tous les moyens sont bons : page Facebook, offres fidélité …

  1. Ce sera tout ?

Pousser à prendre le petit plus qui rehaussera le montant du ticket moyen, là est l’ambition première du professionnel face au client ! Les ventes additionnelles sont de précieuses alliées pour optimiser le chiffre d’affaires de l’établissement.

  1. Prévoir des options finger food

Les consommateurs prennent plaisir à s’alimenter hors de leur domicile, notamment pour y trouver convivialité, échanges et partages entre amis. Les planches de fromages et autres tapas connaissent un succès fou, si bien qu’il est impossible pour un établissement de passer à côté. Il est donc préconisé d’ajouter à la carte des entrées et desserts à partager.

  1. Rester abordable

Certes, le segment de la restauration rapide a tendance à se premiumiser, avec l’arrivée d’acteurs proposant une prestation fast casual. Mais attention, il est nécessaire de garder un ticket moyen convenable, pour contrer la concurrence issue des circuits alternatifs, tels que les boulangeries ou les épiceries.

  1. Soyez toujours plus sympathique !

Les premières secondes vécues par les clients lorsqu’ils pénètrent dans un établissement sont déterminantes, l’impression doit donc être positive. L’accueil, le sourire et la qualité de service restent indissociables de la profession de restaurateur. La loyauté ne s’obtient pas seulement par les animations et la qualité de l’offre